Renfort fondations et maçonnerie paysagère

La maçonnerie paysagère, c’est quoi ?

La maçonnerie paysagère est une activité spécialisée dans la conception et la réalisation d’un projet maçonné. Font ainsi partie de ce domaine la création d’un jardin ou d’un espace vert, la mise en place d’un muret en pierre naturelle, ainsi que le dallage ou le pavage de la cour, des escaliers, ou des terrasses. Le renfort des fondations d’un jardin permet de mettre en place de manière plus sereine les aménagements futurs. Mais les compétences d’un spécialiste en maçonnerie paysagère ne se limitent pas seulement à ces activités de base. En effet, ses services peuvent aussi être sollicités pour la finition de la bordure d’une piscine et la décoration intégrale de l’extérieur d’une résidence.

La maçonnerie paysagère, un travail de polyvalent

Que ce soit en électricité ou en câblage, le spécialiste en maçonnerie paysagère est toujours apte à répondre aux besoins de ses clients. En plus de la mise en place des constructions modulables, il est aussi qualifié pour l’installation des gaines et des pièces électriques, ainsi que de tout le système d’éclairage de l’espace vert. Il peut même se charger de la conception des pièces d’eau et des cascades si besoin est. Font également partie de ses attributions l’installation des systèmes de drainage et d’assainissement et la conception du dispositif d’arrosage.

La maçonnerie paysagère, un travail très technique

Le travail d’un maçon paysagiste débute par la conception d’un plan et la réalisation d’un croquis. Tous les éléments caractéristiques de l’espace vert y sont ainsi pris en compte. Un modèle de plan d’aménagement est ensuite créé pour lui permettre de mettre en application ce qu’il a conçu sur papier. Cette étape est indispensable, aussi pour les jardins de petite étendue que sur les espaces de grande envergure comme un terrain de golf ou un parc public.

La maçonnerie paysagère, c’est tout un art

La maçonnerie paysagère est un travail d’artiste. Il faut en effet que tous les objets utilisés dans la maçonnerie soient en parfaite concordance avec les végétaux plantés dans l’espace vert concerné. Le maçon paysagiste doit ainsi veiller à choisir ses matériaux en fonction des éléments préexistants dans le jardin. Pour le dallage et le pavage par exemple, il a le choix entre le marbre, le calcaire, le grès, ou le granite. Ces pierres ornementales peuvent également s’utiliser lors de la mise en place du muret, à condition que le tout offre un ensemble harmonieux et original.

La maçonnerie paysagère, une combinaison d’esthétique et de protection

D’une manière générale, la maçonnerie paysagère est surtout connue sur le côté esthétique d’un espace vert. Cependant, elle est également d’une grande importance sur un autre plan. Il s’agit en fait de la protection du jardin, en quelques sorte les fondations qui vont accueillir les aménagements paysagers. Grâce à la maçonnerie paysagère, il est dorénavant possible de délimiter l’espace vert et de le protéger par des brises vues. Certains spécialistes proposent même la pose d’une clôture anti-bruit de nos jours, mais tout dépend des besoins des clients. Évidemment, la pose de ce genre d’accessoire relève de la compétence d’un maçon paysagiste. La tâche y afférente ne peut donc pas être réalisée par un particulier non professionnel.